Jouer de la guitare dans un jardin public est "interdit" à Alger | Accueil |Toute l'Actualité et le Buzz en Algérie
samedi, janvier 20

Jouer de la guitare dans un jardin public est “interdit” à Alger

Alors que sous d’autres cieux l’expression artistique dans l’espace public est encouragée, voire même financée par la levée d’un impôt spécial, chez nous, jouer de la guitare sèche dans un jardin public relève désormais de l’interdit. C’est en tout cas la mésaventure qu’a connue mardi soir un jeune musicien, Adel H. à l’espace de “détente” faisant face au stade olympique du 5-Juillet et géré par l’Office des parcs de sports et loisirs d’Alger (Opla). “Il était 20h40 .Trois agents de sécurité accompagnés de leur responsable sont venus m’ordonner d’arrêter de jouer de la musique au motif que la guitare c’était interdit. J’ai eu beau leur expliquer qu’il s’agissait d’une simple guitare acoustique et sans amplificateur, que le bruit même des enfants qui jouaient à côté était plus fort,   ils n’ont rien voulu entendre ! Deux étudiants qui étaient de passage sont venus se joindre à moi pour s’interposer. Mais en vain, j’ai dû finalement ranger mon instrument !”, nous a révélé hier le jeune musicien, en colère. Son récit ne va pas sans rappeler, par ailleurs, l’interpellation, l’année dernière, par la police d’un autre artiste de rue qui, lui, “sévissait” à la place Audin. Triste époque.

A découvrir aussi